Comment reconnaître un vrai visa Schengen ?

L’espace Schengen est une partie de l’UE où un passeport n’est pas nécessaire pour voyager. A défaut de l’usage d’un passeport on a besoin d’un visa. Face à la piraterie, il est difficile de faire la distinction entre un faux et un authentique visa Schengen. Par quel moyen peut-on les différencier facilement ?

Qu’est-ce qu’un visa Schengen ?

Un visa Schengen est un visa de court séjour. Il permet à une personne de se rendre dans n’importe quel pays de l’espace Schengen pour une durée maximale de 90 jours. L’espace Schengen comprend 26 pays européens. Le visa Schengen permet à son titulaire d’entrer dans l’espace Schengen. Mais aussi de circuler librement et d’en sortir à partir de n’importe quel pays participant.

A voir aussi : Qui a créé le visa ?

Il n’y a pas de contrôles aux frontières dans l’espace Schengen. Toutefois s’approprier d’un visa Schengen  n’implique pas un droit automatique d’entrer dans l’espace Schengen. Les autorités frontalières peuvent refuser l’entrée à une personne munie d’un visa Schengen. Si elle ne peut présenter les documents justifiant l’objet et les conditions de son séjour.

Comment faire la différence entre un véritable visa Schengen et un faux ?

À l’heure où la contrefaçon et l’usurpation d’identité sont en hausse, les institutions doivent être plus vigilantes. Le visa Schengen est de plus en plus falsifié, compte tenu de son importance. Comment reconnaître un véritable visa Schengen ?

A voir aussi : Comment savoir si son visa est Schengen ?

Quelles importances de reconnaissance d’un véritable visa Schengen ?

Le visa Schengen est particulièrement sensible. Car il permet à son titulaire de voyager librement en Europe au sein de l’espace Schengen. Ce visa est donc susceptible de faire l’objet de nombreuses falsifications. Reconnaître un visa frauduleux est donc une question de sécurité nationale. Mais aussi une question de sécurité pour les compagnies aériennes. Car ces compagnies appliquent souvent des contrôles stricts à l’embarquement pour reconnaître les visas frauduleux.

Comment dissocier le vrai du faux visa Schengen ?

Certains visas se présentent sous forme d’autocollants, le Schengen en est une illustration parfaite. Il comprend les données personnelles du titulaire : nom, date de naissance, lieu de naissance, adresse, nationalité et signature. Il comprend également une bande MRZ qui est une zone de lecture authentique. Pour reconnaître un vrai visa Schengen, il faut lire cette bande MRZ, qui correspond à un algorithme d’identification du document. Il ne peut être déchiffré qu’avec l’équipement électronique approprié.

Qui peut confirmer l’authenticité des visas Schengen authentiques ?

Reconnaître un faux visa est l’une des tâches de détection cruciale. Ces tâches sont affectées aux agents spécialisés dans la lutte contre la fraude documentaire. L’Amarante peut servir d’exemple. Depuis 2009, elle a acquis une expertise reconnue dans la lutte contre la fraude documentaire. Elle s’adresse aux opérateurs de transport aérien et aux autorités publiques françaises et étrangères.