Comment savoir si son visa est Schengen ?

Le visa Schengen est délivré aux ressortissants des États tiers. Ainsi, il est parfois difficile pour certains de reconnaître un visa Schengen. Voici un article, qui vous oriente sur comment savoir si son visa est bien Schengen.

Qu’est-ce un visa Schengen

Le visa Schengen SE considère comme une sorte d’autorisation d’entrée sur une courte durée dans l’espace Schengen. C’est en réalité un visa qui donne droit à un séjour d’au moins 90 jours. Il est, parfois accordé pour des raisons de voyage touristique, professionnelle, pour des visites familiales et autres. En effet, l’espace Schengen comprend concrètement 26 pays européens entre lesquels il est : autorisé de circuler.

A lire également : Choisir le mode de paiement idéal lors de vos voyages à l'étranger

Par ailleurs, les conditions d’octroi d’un visa Schengen sont que vous quittez la zone Schengen avant l’expiration du visa. Et en plus de ça, vous devrez avoir assez d’argent susceptible de couvrir tout votre séjour. Toutefois, les ressortissants étrangers sont, aussi autorisés à un visa Schengen.

Reconnaitre un visa Schengen : caractéristiques de la vignette

Le visa Schengen est un document très sensible. Pour vous faciliter la tâche de reconnaître un visa Schengen, il faut juste savoir se contenter de certaines informations. C’est un visa qui se présente sous la forme de vignettes. En réalité, le visa Schengen est, encore appelé visa vignette. Car c’est un visa qui peut être collé sur l’une des pages vierges de votre passeport. Cependant, la vignette de visa Schengen, contient plusieurs informations sur le titulaire.

A voir aussi : Comment reconnaître un vrai visa Schengen ?

D’abord, on y retrouve la photo d’identité signifiant le propriétaire à qui le visa est accordé. Cette photo est, ensuite accompagnée de l’état civil, c’est-à-dire le nom prénoms ainsi que le numéro de passeport. Enfin, vous avez les informations décrivant aussi le type, la validité et la durée du visa. Sans aucun doute, le visa Schengen renseigne également les informations sur la zone dans laquelle votre visa est valable. Autrement dit qu’il comporte le logo Schengen ainsi que des inscriptions précisant que vous êtes dans l’état Schengen.

Reconnaitre un visa Schengen : spécificité

Le rôle du visa Schengen est de faciliter au détenteur la libre circulation dans l’espace Schengen. En effet, lorsque votre visa vous offre la possibilité de placement dans les 26 États Européens, elle est : certifié visa Schengen. Il est valide dans les pays membres tels que la France, Pays-Bas, Belgique, Allemand, Luxembourg, Estonie, Autriche, Pologne, Lettonie.

Les pays tels que l’Italie, l’Espagne, suisse, Danemark, Islande, Portugal, Norvège, Malte, Finlande, Slovaquie, Hongrie, Grèce y font partir. Il est à noter que le visa Schengen est : demandé auprès du pays dans lequel l’on cherche à aller séjourner. En cas de séjour dans plusieurs pays, le mieux, serait d’effectuer la demande auprès de votre première destination.

Quels sont les pays membres de l’espace Schengen ?

Vous devez savoir quels sont les pays membres de l’espace Schengen pour déterminer si son visa est bien un visa Schengen. L’espace Schengen compte 26 États membres, dont la plupart font partie de l’Union Européenne. Les pays membres sont : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne (y compris les îles Canaries), Estonie, Finlande, France (métropole et DOM-TOM inclus), Grèce, Hongrie, Italie (y compris la Sicile et la Sardaigne), Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Vous devez noter que tous les citoyens des États membres peuvent circuler dans cet espace sans avoir à montrer leur passeport ou carte d’identité. Pour ce qui est des citoyens non-européens souhaitant se rendre dans cet espace, ils doivent en général obtenir un visa avant leur départ vers l’un des États du territoire Schengen auquel ils souhaitent accéder.

Donc, pour faire une demande de visa Schengen, vous devez connaître le(s) pays(s) où vous allez séjourner, mais aussi vérifier que ces derniers sont bel et bien membre(s) de l’espace Schengen.

Comment prolonger son visa Schengen ?

Si vous avez obtenu un visa Schengen, il faut respecter la durée de validité inscrite sur celui-ci. Si toutefois, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas quitter le territoire dans les délais impartis, sachez que la prolongation d’un visa Schengen est possible dans certains cas. Voici comment procéder.

Il faut savoir que la décision finale appartient à l’ambassade ou au consulat du pays émetteur du visa. Il faut se renseigner auprès de cette autorité et suivre scrupuleusement les démarches qui sont demandées.

Il faut aussi noter que toutes les demandes ne sont pas acceptées. Les raisons valables comprennent notamment des situations imprévues obligeant le voyageur à rester plus longtemps, comme une maladie grave, par exemple. Il est impératif alors d’avoir en sa possession tous les documents justificatifs nécessaires prouvant votre situation particulière.

Le processus de demande varie selon chaque pays membre, mais généralement, il faudra fournir une lettre expliquant les circonstances exceptionnelles ainsi qu’une preuve financière pouvant attester que le voyageur peut assumer ses frais supplémentaires pendant son séjour prolongé.

Gardez bien en mémoire qu’il n’y a aucune garantie concernant l’acceptation d’une demande de prolongation et que cela reste entièrement à la discrétion des autorités compétentes.