Qu’est-ce qu’un visa NAT ?

Pour séjourner à l’étranger pour un temps déterminé, il faut impérativement un document qui prouve que vous êtes éligibles : c’est le visa. Il peut être délivré pour un court ou long séjour. Mais quand il s’agit d’une durée de 3 mois au moins, on parle d’un visa national abrégé visa NAT. Parlons-en !

Visa NAT : qu’est-ce que c’est ?

Le visa NAT est un visa national encore appelé visa Schengen pour un long séjour dans l’espace Schengen. C’est un visa délivré à tout étranger qui désire étudier ou travailler dans un des pays de Schengen pour : de longs séjours à partir de 90 jours. À titre d’exemple, pour un séjour de travail en France d’au moins 3 mois à un an, il vous faut : un visa type D ou visa NAT. Ce visa permet à son titulaire de circuler librement dans le pays Schengen choisi.

A voir aussi : Comment reconnaître un vrai visa Schengen ?

Mieux, il peut circuler aisément hors de ce pays Schengen choisi. Et ce, aussi longtemps que votre visa reste valide. De ce fait, pour un séjour touristique, vous pouvez demander un visa NAT. Aussi, pour des raisons familiales ou pour des raisons purement professionnelles, le visa NAT convient. Ce sont d’ailleurs les motifs de voyage les plus fréquents qui poussent à demander le visa national ou NAT.

A lire également : Qui a créé le visa ?

Cela dit, le visa NAT est un visa national qui facilite la vie à son titulaire. Il vous permet de transiter ou de séjourner dans un des pays de Schengen sans avoir de problème.

Qui peut demander un visa NAT ?

Tout le monde peut faire la demande d’un visa NAT et l’obtenir. Un étudiant, un professionnel, un homme d’affaires, peu importe votre statut, vous pouvez obtenir un visa NAT. Et ce, pour un long séjour naturellement. Entre temps, ce n’était pas permis à tout le monde d’en bénéficier. Mais, de nos jours, toute catégorie d’étranger peut demander un visa long séjour. Il suffit en effet d’effectuer la demande sur le site du pays de Schengen et de : remplir les formalités y afférentes.

De ce fait, vous pourrez soumettre les pièces justificatives qu’exigent les autorités dudit pays de Schengen. Toutefois, à l’exemple de la France, toute personne peu importe leur nationalité peut bénéficier d’un visa NAT de long séjour. Et ce, excepté les citoyens de l’Union Européenne. De même, les citoyens de l’Espace économique européen savoir la Norvège, l’Islande, etc. ne peuvent obtenir un visa de long séjour.

En effet, les ressortissants de ces pays n’ont pas besoin forcément d’un visa NAT (national) pour : séjourner dans un pays de l’espace Schengen. Il vous faudra simplement de vous inscrire au registre des citoyens de l’Union.